L’avocat : un véritable concentré de bien-être

En me baladant dans les rues d’Amsterdam cette semaine, je suis tombée sur le premier « bar à avocat » européen ! Situé dans le fameux quartier branché « De Pijp », cet établissement n’a qu’un leitmotiv : intégrer l’avocat dans chacun de ses plats !

Je ne te cache pas que j’ai été dans un premier temps surprise par le concept & le monde qui faisait la queue dehors pour avoir la chance de déjeuner dans cet endroit. Puis je me suis rapidement rappeler qu’en effet, l’avocat avait tout pour plaire : texture crémeuse, douceur du goût, facile à déguster & tellement bon pour notre bien être… Alors oui, pourquoi ne pas lui consacrer un établissement tout entier ?  !

Du coup, en rentrant de cette petite escapade hollandaise, j’ai décidé de « décortiquer » ce super aliment et de te le présenter !!

C’est parti 😉

Avant toute chose… est-ce un fruit ou un légume ?

Oui, car la question se pose… et on n’a toujours pas réellement tranché ! En effet, pour les botanistes, nul doute possible, l’avocat est bien le fruit de l’avocatier (de la même famille que le laurier) : il est l’ovaire de la fleur jaunâtre de l’arbre. D’ailleurs, aux Antilles, il se consomme avec du sucre. Ceci étant, pour la plupart des gens, sa saveur noisette, en fait plutôt un légume, dégusté surtout en hors d’œuvre…

L’avocat : un peu d’histoire…

Ce petit fruit/légume est originaire d’Amérique Latine. Ses premières pousses datent de 8 000 ans avant notre ère, époque à laquelle il est consommé par les mayas & les aztèques.

Au XVIème siècle, l’explorateur Cortès découvre le fruit, alors nommé Ahua Qualt par les Aztèques (par déformation cela donnera avocat) et apprécie la délicatesse de son goût. Il l’emporte en Espagne, et de là sa culture s’étend un peu partout à partir du XVIIème siècle.

Deux principales variétés d’avocat

On distingue des centaines de variétés d’avocats aux origines guatémaltèque, mexicaine ou antillaise.

En France, on déguste essentiellement deux sortes d’avocats : Le Hass, d’origine guatémaltèque, et le Fuerte, un mix guatémaltèque et mexicain :

  • Le Hass (variété provenant d’Israël, Espagne, Mexique, Afrique du Sud, et Corse) est un tout petit fruit ne pesant pas plus de 350g, revêtu d’une peau fine et granuleuse, et donc la chair est ferme et la texture savoureuse et non fibreuse.

 

  • Le fuerte, la variété la plus commercialisée à travers le monde (dont la culture se fait surtout en Israël) est un peu plus imposant que le Hass (jusqu’à 400g) & reconnaissable par sa forme de poire. Sa peau est fine & verte, sa chair jaune pâle et sa saveur douce & légèrement goûteuse.

 

Propriétés nutritives & bienfaits

En regardant la table Ciqual, on découvre un aliment extrêmement riche en acides gras (en lipides quoi), mais en « bons » acides gras : les insaturés, qui ont des effets bénéfiques reconnus sur la fonction cardiovasculaire (Ils constituent les fameux acides gras essentiels (AGE) que le corps ne peut synthétiser lui-même & qui jouent un rôle dans le métabolisme du cholestérol – ce corps gras indispensable au fonctionnement de l’organisme).

Au-delà de cela, l’avocat est riche en vitamines, surtout en vitamine B9 (dont le rôle est de produire de l’énergie & d’entretenir l’organisme), & en Bêta-Carotène (nécessaire pour la vue, la vision de nuit, l’entretien de la peau & les défenses immunitaires).

En termes de minéraux, il représente une excellente source de potassium (indispensable aux échanges cellulaires & au relâchement musculaire) & phosphore (qui aide à la construction osseuse).

Tout savoir sur les nutriments ? N’hésitez pas à relire cet article.

  Avocat, pulpe, cru
Données de base  
Energie (kcal/100g) 147
Protéines (g/100g) 1.76
Glucides (g/100g) 1.57
Lipides (g/100g) 13.8
Vitamines  
Vitamine K1 (µg/100g 14.5
Bêta-Carotène (µg/100g) 42.5
Vitamine C (mg/100g) 5.49
Vitamine B9 ou Folates totaux (µg/100g) 79.9
Minéraux  
Potassium (mg/100g) 390
Magnésium (mg/100g) 27.4
Calcium (mg/100g) 11.2
Sodium (mg/100g) 31.9
Phosphore (mg/100g) 47.2
Fibres  
Fibres alimentaires (g/100g) 3.95
Eau  
Eau (g/100g) 76.7

Source : Table Ciqual / actualisation 2016

Comment bien le choisir & le conserver ?

L’avocat est disponible sur nos étals toute l’année, mais les mois de novembre/décembre constitue la meilleure période pour le consommer (car il atteint sa pleine maturité).

La sélection d’un avocat doit se faire en fonction du moment où tu souhaites le déguster. Si c’est le jour même, privilégie un avocat dont la chair est souple au niveau du pédoncule.

En matière de conservation, un avocat ferme se gardera jusqu’à 5 jours à température ambiante, un avocat plutôt mûr, quant à lui, pourra se conserver de 2 à 3 jours au frais.

Petite astuce : si tu souhaites déguster plus vite que prévu un avocat qui est encore ferme, place-le juste à côté d’autres fruits tels que la banane ou la pomme (en effet, ces derniers dégagent de l’éthylène, gaz naturel communément utilisé dans les procédés de maturation). Tu peux également l’envelopper dans du papier journal, cela accélèrera sa maturation.

Et si jamais tu n’as consommé que la moitié de ton avocat, tâche de garder le noyau sur l’autre partie et de bien la citronner. Ensuite, emballe-la dans un film alimentaire, puis stock-la au frais (cela permet de ralentir sa maturation et son oxydation).

 

Et comment le déguster ? N’hésitez pas à partager toutes vos recettes avec l’avocat !

Bonne dégustation 🙂

 

Découvrez l’origine et les bienfaits du petit-pois, un autre légume vert du printemps ! (https://de-food-et-deau-fraiche.com/2017/04/14/le-petit-pois/)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s