Le café : vitamines, minéraux & antioxydants… What else ? ;)

Avec le thé, le chocolat et le maté, le café est l’une des boissons les plus bues dans le monde. Pour vous donner un ordre d’idée le français en consomme en moyenne 6kg par an, soit 3 tasses par jour… Mais à part la fameuse caféine, que contient réellement le fameux « caoua » ?

Aujourd’hui le blog De Food & d’Eau Fraîche vous dit tout ce que vous devez savoir sur cette petite boisson noire tant convoitée 😉

Le café : 2000 ans d’histoire

Le saviez-vous ? Le café aurait été découvert vers 850, en Ethiopie. Une légende raconte qu’un berger aurait remarqué que ses chèvres étaient excitées après avoir mangé les feuilles & les fruits d’un arbuste. Pour comprendre, il aurait montré une branche de cet arbuste à un moine qui en prépara alors une boisson à partir des graines recueillies. Le moine remarqua alors l’effet exaltant du liquide.

A partir de là, le café est alors domestiqué au Yémen, puis se répand dans tout le monde arabe, grâce aux soufis, qui en apprécient les effets excitants (on raconte que la boisson leur permettait de lutter contre le sommeil pendant leurs interminables heures de pratique). Consommée comme alternative à l’alcool, le café devient alors LA boisson de prédilection des Arabes.

Pendant bien deux siècles ils en gardent l’exclusivité de la culture et de la commercialisation. Puis, des voyageurs finissent par sortir du Yémen quelques grains fertiles pour les semer en terre étrangère. Le café est alors introduit en Europe au XVIe siècle et en Amérique au début du XVIIe siècle.

Découvrez toute l’histoire du café :

Les deux principales espèces de café

Deux espèces sont principalement cultivées dans le monde :

  • Le Coffea arabica : espèce qui assure 75% de la production mondiale du Café. Sa saveur est plus prononcée & plus riche que le robusta, sa teneur en caféine plus faible. Elle est moins résistante aux variations climatiques ainsi qu’aux insectes & maladies.
  • Le Coffea canephora (ou robusta) : espèce surtout utilisée pour un café de moindre qualité, type café soluble.

La culture du café est présente dans une centaine de pays, mais 80% de la production globale est assurée par 13 pays : le Brésil – le plus grand producteur mondial -, la Colombie, l’Indonésie, le Mexique, l’Inde, l’Éthiopie, le Guatemala, l’Ouganda, la Côte d’Ivoire, le Costa Rica, le Vietnam, le Salvador et le Kenya.

Au même titre que le vin et le thé, il existe de grands crus liés à des terroirs spécifiques, les plus connus étant le Blue Mountain (Jamaïque), le Kona (Hawaï), le Moka (Éthiopie) et le Java (île de Java).

La fameuse caféine

On le sait tous, le principal composant du café est… la caféine J Ce composé chimique agit chez l’homme comme stimulant du système nerveux central & du système cardiovasculaire, et contribue également à diminuer la somnolence et à augmenter l’attention.

C’est pourquoi, il ne faut pas trop abuser du café… A plus hautes doses, il peut avoir des effets négatifs sur le sommeil et entraîner anxiété, irritation.

Propriétés nutritives & bienfaits

Mais la caféine n’est pas la seule composante du café 😉 Cette boisson contient en effet vitamines & minéraux (en plus d’être faiblement calorique !).

En termes de vitamines, le café contient principalement de la vitamine B9 (apportant énergie & entretien à l’organisme) et de la vitamine B3 (dont le rôle est d’aider au bon fonctionnement du cerveau et des muscles). Puis en moindre quantité, de la vitamine E (qui aide à la protection des cellules et à la lutte contre le vieillissement) & de la vitamine K1 (jouant un rôle dans la coagulation du sang).

Le café est par ailleurs une excellente source de minéraux, qui, on le sait, sont vitaux pour le bon fonctionnement de l’organisme. En effet, il est particulièrement riche en potassium (qui participe aux échanges cellulaires & au relâchement musculaire), en magnésium (qui aide à la transmission de l’influx nerveux & à la contraction musculaire), en phosphore (indispensable à la construction osseuse) et calcium (qui aide à la construction osseuse, la contraction musculaire, ou encore coagulation sanguine).

Enfin, la café est également riche en fibres (environ 19g/100g), dont le rôle est de ralentir l’assimilation des glucides et de procurer une énergie de longue durée.

Un trou de mémoire au sujet des nutriments ? N’hésitez pas à relire cet article.

  Café, moulu Café, poudre soluble
Données de base    
Energie (kcal/100g) 397 281
Protéines (g/100g) 14.4 15.5
Glucides (g/100g) 20.2 42.6
Lipides (g/100g) 15.4 1.1
Vitamines    
Vitamine K1 (µg/100g) 0 1.9
Vitamine B9 (µg/100g) 22 22
Vitamine B3 (mg/100g) 15 25.1
Vitamine E (mg/100g) 2 .7 0
Minéraux    
Potassium (mg/100g) 2020 3770
Magnésium (mg/100g) 240 359
Calcium (mg/100g) 120 151
Phosphore (mg/100g) 160 327
Sodium (mg/100g) 74 39
Oligoélements    
Fer (mg/100g) 4.1 4.41
Iode (µg/100g) 3.75 0.5
Cuivre (mg/100g) 1.55 0.12

Source : Table Ciqual / actualisation 2016

NB : le café est pourvu d’acides phénoliques, des composés organiques connu pour leurs propriétés antioxydantes (pour rappel, les antioxydants agissent comme des « pare-balles » aux radicaux libres qui viennent « oxyder » l’organisme et provoquer des maladies).

Bien choisir son café

En fait… tout est une question de durée de « torréfaction » ( = l’action de cuire, de chauffer, de griller de façon à transformer le grain de café vert en grain de café torréfié). Et oui, une torréfaction légère donnera un café doux, une torréfaction moyenne un café plus marqué (dit velouté) et en toute logique, une torréfaction plus longue, un grain de café plus foncé, et donc une saveur corsée.

Donc à la question comment bien choisir un café… la bonne réponse serait « tout est une affaire de goût » 😉

Le conserver dans les meilleures conditions

Le café a tendance à absorber facilement les odeurs, il est donc recommandé de le conserver dans un contenant bien étanche.

Par ailleurs, qu’il soit moulu ou en grain, il peut se conserver au congélateur sans problème.

NB : le café moulu a tendance à s’oxyder en quelques jours, au contact de l’air. Pour ralentir son oxydation, il est conseillé de conserver au réfrigérateur la quantité que l’on consommera dans la semaine. Le café emballé sous vide, quant à lui, pourra se conserver beaucoup plus longtemps.

 

Votre food detective 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.