Le poivron : l’allié minceur & jeunesse !

Synonyme de soleil, d’été & de méditerranée, le poivron est convoité pour son croquant, sa saveur légèrement sucrée ou tout simplement pour sa multitude de couleurs qui égaye tous les plats. Peu calorique, plein de vitamines et d’antioxydants, le poivron est l’aliment indispensable pour préparer l’été… et être au top dans son maillot de bain 😉

Un peu d’histoire…

Originaire d’Amérique du Sud, le poivron est un légume-fruit (comme la tomate) qui a été cultivé pour la première fois au Mexique. En effet, des graines vieilles de 5 000 ans y ont été retrouvées lors de fouilles archéologiques.

Il aurait été ramené en Europe par Christophe Colomb. C’est d’ailleurs ce dernier qui, pensant que ses petites baies rouges étaient du poivre rouge, l’a surnommé « poivron » ! Ce dernier a ainsi été répandu au XVème siècle en Europe, mais ce n’est qu’au XVIIIème siècle, quand les jardiniers ont réussi à lui enlever son goût piquant, que le « piment doux » tel que nous le connaissons, s’est développé. Il est aujourd’hui cultivé sur tout le pourtour méditerranéen (France, Grèce, Liban, Italie, Maroc…) et la Chine en est le premier pays producteur mondial.

Des variétés pour tous les goûts

Le poivron se présente sous différentes formes. Carré, il possède une chair épaisse et croquante. Rectangulaire et plat, il est plus traditionnel, et plus rarement triangulaire, il peut être piquant ou doux.

Sa diversité de couleurs reflète son niveau de maturité. On retrouve généralement sur nos étals trois couleurs principales :

  • Le vert, le moins mur, est croquant, fruité, avec une note d’amertume parfois poivrée. Apprécié pour sa chair ferme, il est souvent utilisé pour la ratatouille.
  • Le jaune, qui est très tendre et particulièrement juteux, vous pouvez le confire ou l’utiliser comme condiment pour parfumer sauces ou salades.
  • Le rouge, qui, quant à lui est doux, presque sucré, il est le plus adapté à la cuisson et idéal pour faire les coulis.

Les bienfaits du poivron

  • Le légume minceur par excellence

Le poivron est un véritable allié régime. Il est constitué à 90% d’eau et est très peu calorique. De plus il contient de la « capsicine », un composé chimique qui a le pouvoir de réduire la croissance des cellules dans le tissu graisseux… C’est donc une belle arme anti-cellulite ! Par ailleurs, sa teneur non négligeable en fibres stimule efficacement le transit intestinal, aide à éliminer et rassasie rapidement.

  • Un précieux antidote jeunesse

Plus riche en vitamine C que l’orange, une petite portion de 50g de poivron permet de couvrir 75% des apports quotidiens recommandés ! Il combat ainsi vos coups de fatigue et est riche en antioxydants, notamment en caroténoïdes et en flavonoïdes. Ces derniers protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres (molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement).

Il contient aussi de la bêta-carotène qui se transforme en vitamine A dans l’organisme, puissant antioxydant qui participe à la croissance des os, des dents et protège la peau.

Astuce : privilégiez les poivrons rouges, si vous voulez faire le plein en vitamines 😉

  • Plus qu’un aliment… Un alicament

En plus de ses vertus amincissantes et antioxydantes, le poivron prévient par ailleurs les risques de certains cancers grâce à ses « capsiates ». Ces substances chimiques peuvent réduire les cellules tumorales et ainsi éviter le développement des tumeurs cancéreuses.

Il est également réputé pour être bon pour la mémoire. Il contient de la « lutéoline », un composé chimique qui agit en activant des circuits neuronaux impliqués dans l’apprentissage.

Enfin, excellente source de vitamine B9, il participe à la production d’énergie & permet d’entretenir l’organisme.       .

Pour profiter au maximum de tous ses bienfaits, il est conseillé de le consommer cru.

Poivron, vert, jaune ou rouge, cru
Données de base
Energie (kcal/100g) 26,8
Protéines (g/100g) 0,8
Glucides (g/100g) 4,55
Lipides (g/100g) 0,27
Fibres
Fibres alimentaires (g/100g) 1,5
Vitamines
Vitamine C (mg/100g) 121
Beta-Carotène (µg/100g) 834
Vitamine B9 (µg/100g) 40,7
Minéraux
Potassium (mg/100g) 155
Sélénium (µg/100g) 41,6
Phosphore (mg/100g) 22,5
Magnésium (mg/100g) 11,9

Source : Table Ciqual / actualisation 2016

Plus d’infos sur les nutriments ? C’est par ici.

Comment le choisir, le conserver ?

Choisissez la couleur qui convient le mieux à vos papilles (le vert étant le plus amer). Veillez à ce qu’il soit bien ferme dans la main, avec une peau bien brillante (exempte de meurtrissures ou de taches).

Vous pourrez le conserver 8 jours au réfrigérateur dans votre bac à légumes.

…et le cuisiner ?

Avant de le cuisiner, rincez-le tout d’abord à l’eau fraiche. La peau n’étant pas forcément digeste et savoureuse, vous pouvez la peler. Cela sera plus facile après l’avoir passé au four durant 10 min. Otez ensuite le pédoncule et les graines avec un couteau.

Pour la cuisson : gril, four, wok, vapeur… tout est possible ! Il est aussi délicieusement croquant cru dans une bonne salade estivale. Vous le préférez farci ? N’hésitez pas à partager votre recette coup de cœur 😉

Bonne dégustation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.